Besoin d'un conseil ?
05 56 39 75 14
LES TRAVAUX DE L'ABEILLE OUVRIÈRE

L’abeille ouvrière, durant sa vie, se charge de toutes les taches nécessaires à la ruche. Elle se consacre en premier au nettoyage des alvéoles qui doivent être préparées pour accueillir les œufs, les larves, les réserves de pollen et le miel. L’abeille nettoyeuse amène à l’extérieur les déchets et les abeilles mortes. Elle utilise la propolis pour sceller les fissures de la ruche, recouvrir les parois, renforcer les alvéoles et les cadres et embaumer les corps des ennemis morts.

L’abeille nourrice soigne la couvée en nourrissant les larves plus jeunes avec la gelée royale et les plus âgées avec le pollen et le miel. Les servantes de l’abeille reine s’occupent d’elle, l’entourent et la nourrissent avec la gelée royale.

La régulation thermique dans la ruche est confiée aux ventileuses qui, par leurs battements d’ailes, créent un courant d’air frais qui permet de conserver dans la ruche une température constante d’environ 35°C. Durant les journées les plus chaudes, elles font évaporer les gouttelettes d’eau apportées par les butineuses, et font ainsi diminuer la température. La ventilation aide aussi à diffuser dans la ruche des signaux chimiques, les phéromones : chaque famille a en effet sa propre odeur caractéristique. Aux aguets sur la planche de vol de la ruche, la gardienne est prête à utiliser son dard en risquant sa vie pour défendre la colonie contre les nombreux ennemis attirés par les réserves de nourriture qui se trouvent dans la ruche.



                                  
Les servantes de l’abeille reine s’occupent d’elle, l’entourent et la nourrissent Les abeilles nettoyeuses nettoient les alvéoles

Voir le poster sur "les travaux de l'abeille ouvrière"