Err

Tout pour l'apiculture
Si vous ne parvenez pas à afficher cette lettre d'information correctement, cliquez ici pour l'ouvrir dans votre navigateur.
Lettre d'information n° 72
Février 2020
API NEWS
Nouvelle adresse pour le magasin de Bordeaux depuis le mois de décembre :
4 avenue du Docteur Schinazi 33300 Bordeaux

Venez nous voir si ce n'est pas encore fait !
LES PROCHAINS RENDEZ-VOUS
Nos collègues du magasin de Lescar seront présents le samedi 8 février 2020 à l'Assemblée Générale du Syndicat des Gaves et des Nives, à Bardos.
N'hésitez pas à les contacter avant le 5 février pour passer vos commandes à retirer sur place et bénéficier d'une remise de 5%.
API DISTRIBUTION LESCAR
148 boulevard de l'Europe 64230 LESCAR
Tel 09 83 47 47 71
[email protected]

Api Distribution Bordeaux sera également présents sur 3 assemblées d'apiculteurs :

samedi 8 février
AG du Syndicat Apicole de la Gironde à Cestas

samedi 8 février
AG de la Société Charentaise d'Apiculture à St Yrieix

samedi 29 février
AG du Syndicat des Apiculteurs de Gironde et d'Aquitaine

N'hésitez pas à les contacter pour passer vos commandes à retirer sur place et bénéficier d'une remise de 5%.
API DISTRIBUTION BORDEAUX
Tel 05 56 39 75 14
[email protected]
LES TRAVAUX DU MOIS
Février est un mois particulièrement critique, notamment pour les colonies les plus faibles, qui arrivent au bout de leurs réserves.

Dans la colonie, la grappe se disloque et les abeilles effectuent un vol de propreté
Elles consomment davantage leurs réserves de pollen et miel. Et à nouveau de la gelée royale que les jeunes abeilles commencent à produire.

Selon les espèces et les régions, le noisetier fleurit de janvier à mars. Sa floraison précoce en fait une importante source de pollen en ce milieu d’hiver. Il est aussi à l’origine du miellat après l’émergence des feuilles. Le saule marsault a également un fort intérêt apicole pour son pollen. Enfin, le tussilage en plaine et éventuellement l’aubépine de virginie ou l’aulne blanc.

Au rucher :
- Poursuivre le nourrissement au candi
- Surveiller le frelon asiatique : commencer le piégeage des fondatrices
- Surveiller les colonies faibles
- Déplacer les ruches si besoin (dès que la température oscille autour des 10°)
- Désinfecter corps et hausses avec la flamme d’un chalumeau, gratter les sur-épaisseurs
- Nettoyer le matériel (brosse, matériel plastique, vêtements) : trempage dans de l’eau de javel diluée pendant 30 min


En savoir plus en lisant "L'Apiculture mois par mois" de Jean Riondet
PROMOTIONS D'AVANT-SAISON
Promotion valable du 1er au 29 février 2020
dans nos 3 magasins et sur notre site internet
dans la limite des stocks disponibles
ENFUMOIR EN INOX 100mm
AVEC PROTECTION
LÈVE-CADRES AMÉRICAIN INOX AVEC ÉPERON RUCHETTE 6 CADRES DADANT POLYSTYRÈNE HAUTE DENSITÉ NOURRISSEUR DE RUCHETTE 6 CADRES DADANT POLYSTYRÈNE EXTRACTEUR RADIAIRE MOTORISE TUCANO
CAGE INOX POUR 20 CADRES DE HAUSSE DADANT
MOTEUR GAMMA A DOUBLE SENS DE ROTATION
27.00 €14.30 €22.30 €10.65 €1.670 €
20.25 € TTC 10.73 € TTC 16.73 € TTC 7.99 € TTC 1.252,50 € TTC
NOUVEAUTÉS
ATELIER PÉDAGOGIQUE
"DÉCOUVERTE DE L'APICULTURE"
ATELIER PÉDAGOGIQUE
"VISITE DE PRINTEMPS"
ATELIER PÉDAGOGIQUE
"ELEVAGE DE REINES"
69.00 € TTC 69.00 € TTC 69.00 € TTC
CLIQUEZ ICI POUR VOIR TOUS NOS ATELIERS PÉDAGOGIQUES
REVUE DE PRESSE
Abeilles : l'interdiction de deux nouveaux pesticides entre en vigueur
Par Sciences et Avenir avec AFP le 31.12.2019 à 12h39

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------
Deux pesticides ayant le même mode d'action que les néonicotinoïdes, néfastes pour les abeilles, sont désormais interdits, selon un décret paru mardi 31 décembre 2019 au Journal officiel. Les deux substances concernées, la flupyradifurone et le sulfoxaflor, sont considérées comme des néonicotinoïdes de nouvelle génération, dont l'interdiction est prévue par la loi Egalim sur l'alimentation.

Les insecticides les plus utilisés au monde
Les néonicotinoïdes, apparus dans les années 1990 et devenus les insecticides les plus utilisés au monde, s'attaquent au système nerveux des insectes, donc des pollinisateurs. Même à faible dose, abeilles et bourdons sont désorientés, ne retrouvent plus leur ruche, et le sperme des mâles est altéré. Cinq néonicotinoïdes (clothianidine, thiaméthoxame, imidaclopride, thiaclopride et acétamipride) avaient déjà été interdits de tout usage phytosanitaire en septembre 2018.

En septembre 2019, à la suite du vote de la loi Egalim, le ministère de la Transition écologique avait mis en consultation un projet de décret prévoyant d'ajouter le sulfoxaflor et la flupyradifurone à cette liste. Avant même cette interdiction qui prend effet le 1er janvier 2020, aucune des deux substances n'était disponible dans des produits commercialisés en France.

La vente déjà interdite en décembre 2019
Mettant en avant le risque pour les abeilles, la justice, saisie par des associations de défense de l'environnement, avait suspendu puis interdit début décembre 2019 la vente de deux produits à base de sulfoxaflor du fabricant américain Dow AgroSciences (Corteva). L'Agence française de sécurité sanitaire (Anses), qui avait donné en 2017 l'autorisation de mise sur le marché de ces deux produits, avait décidé de ne pas contester la décision, évoquant la prochaine interdiction des deux "nouveaux" néonicotinoïdes.

cliquer ici pour voir l'article
En Lot-et-Garonne, la douceur de l’hiver profite aux frelons asiatiques

ladepeche.fr
Publié le 11/01/2020 à 11:20 , mis à jour à 11:27
-----------------------------------------------------------------------------------------------------------
Alors que la Semaine du Miel aura lieu du 20 au 26 janvier, Bertrand Auzerale, le président du syndicat des apiculteurs du Lot-et-Garonne, observe qu'il aperçoit encore parfois des frelons asiatiques.

L’hiver n’est pour l’instant pas assez froid, pas suffisamment rigoureux, pour flinguer tous les frelons asiatiques. Certains rôdent encore parfois autour des ruches, assure Bertrand Auzerale. Cassipontin, le président du syndicat des apiculteurs du Lot-et-Garonne (« L’Abeille Gasconne ») déplore régulièrement des attaques. Il est au cœur d’une zone infestée. En pleine saison, le redoutable vespa velutina nigrithorax pour reprendre son nom de guerre dézingue les abeilles à tout-va. Et il faut savoir qu’un nid de cette sale bestiole libère 100 fondatrices. Entre l’hiver – enfin quand il y en a un – et la compétition entre elles, il y en a beaucoup moins à la fin. Mais c’est toujours trop. Bertrand Auzerale invite donc à faire du piégeage au printemps. L’initiative est cependant individuelle. Il est ainsi légitime de s’étonner que l’Etat ne se charge pas de combat. Pourquoi ? Parce que contrairement aux moustiques tigres, le frelon asiatique est classé au niveau national dans la liste des dangers sanitaires de deuxième catégorie. Cela signifie qu’il n’est pas dangereux pour l’homme. Cela semble une vision à court terme puisque la disparition des abeilles est, elle, néfaste au genre humain.

Cliquer ici pour lire l'article
Mikela Untsain, apicultrice : évolutions positives et négatives en 17 ans de professionnalisme

France Bleu Pyrénées-Atlantiques
2 janvier 2020
-----------------------------------------------------------------------------------------------------------
Mikela Untsain, apicultrice : évolutions positives et négatives en 17 ans de professionnalisme
Par Xexili Foix

Ces dernières années, la vie des abeilles a été chamboulée par l'arrivée d'un nouveau prédateur, le frelon asiatique, mais dans le même temps, beaucoup de gens ont pris conscience de l'importance des abeilles pour l'équilibre des éco-systèmes

Mikela Untsain est apicultrice professionnelle depuis 17 ans à Ascain : elle fait partie de l’association Erle Beltza, pour la sauvegarde de l’abeille noire du Pays Basque.
Elle gère environ 200 ruches, chacune contenant un essaim dont la taille varie de 50 000 à 100 000 individus selon les saisons.
Elle récolte ainsi du miel, de la propolis (une sorte de résine), du pollen, et de la cire.

En 17 ans, elle a vu beaucoup de choses évoluer dans le domaine de l’apiculture, du positif et du négatif.

Dans les points positifs, l'intérêt des gens a augmenté par rapport à cet insecte, et le besoin de les protéger est admis par beaucoup de monde, d'autre part, le miel est devenu un aliment plaisir, naturel, alors que pendant longtemps il n’était utilisé qu’en cas de rhume.

Par contre, les populations d’abeilles ont beaucoup diminué, au moins un tiers de perte chaque année, à cause de la pollution, et aussi d’un nouveau prédateur redoutable, le frelon asiatique, arrivé en 2009, qui décime les populations d'abeilles et pillent leurs réserves de nourriture.

Les apiculteurs s’adaptent, en développant les races locales d’abeilles, plus résistantes, et en perfectionnant les techniques d’élevage.

L’abeille noire, Apis Mellifera Mellifera ou Erle Beltza est en plein essor, des particuliers aussi souhaitent s’investir en apiculture de loisir : Mikela propose ainsi des formations adaptées pour leur apprendre les bases.

Cliquer ici pour voir l'article et écouter le reportage
Mikela Untsain, apicultrice : une ruche est un espace aménagé pour les abeilles

France Bleu Pyrénées-Atlantiques
2 janvier 2020
-----------------------------------------------------------------------------------------------------------
Mikela Untsain est apicultrice, elle possède environ 200 ruches, chacune d'elle pouvant abriter un essaim de 50 000 à 100 000 abeilles, selon les saisons

Mikela Untsain est apicultrice professionnelle à Ascain. Avant de s’installer, elle a suivi une longue formation, avec des stages de 3 mois en Soule, Béarn et en Uruguay.

Pour se lancer, elle a acheté des essaims d’abeilles noires, auprès de l’association Erle Beltza, ainsi que des ruches, qui sont les maisons des abeilles .

Il y a plusieurs modèles de ruches, elles sont généralement composées de plusieurs parties : le corps de ruche qui est la maison des abeilles et de la reine, puis, posées au-dessus, plusieurs « hausses », qui sont des caissons empilés qui servent à l’apiculteur, et pour protéger le tout, un toit galvanisé.

Dans chaque partie, il y a des cadres, suspendus verticalement, et sur lesquels les abeilles vont construire leurs rayons et y déposer du miel.

A la demande de particuliers souhaitant se lancer en apiculture de loisir, Mikela propose des formations.

Cliquer ici pour voir l'article et écouter le reportage
Erle Beltza, l'abeille noire du Pays Basque : la reine et les ouvrières travaillent toute l'année

France Bleu Pyrénées-Atlantiques
2 janvier 2020
-----------------------------------------------------------------------------------------------------------
Mikela Untsain est apicultrice professionnelle depuis 17 ans : ses abeilles noires, Erle Beltzak, sont des insectes très importants pour la pollinisation des plantes, elles vivent en société très hiérarchisée et organisée, chacune ayant une place à part entière

Mikela Untsain élève des abeilles noires de race locale, Erle Beltzak ou Apis Mellifera Mellifera.

Elle a environ 200 ruches, chaque ruche peut contenir un essaim de 50 000 abeilles en hiver, mais jusqu’à 100 000 abeilles en pleine saison des fleurs.

La ruche vit toute l’année, à un rythme plus ou moins soutenu : il y a les ouvrières, qui récoltent le pollen, les jeunes abeilles, et bien sûr, la reine.

La reine a un emploi du temps chargé, et sa vie est entièrement liée à la reproduction : elle ne sort que deux ou trois fois dans sa vie pour être fécondée par les mâles, appelés "faux-bourdons", puis elle reste à la ruche pour pondre. Une reine abeille en bonne santé, c’est une ruche qui vit bien.

En hiver les abeilles sortent peu, elles vivent sur les réserves de miel, dès les premières floraisons, elles partent récolter le pollen, le nectar et la propolis, et s’activent à fabriquer le miel la gelée royale et la cire.

Mikela déplace les ruches dès le printemps dans les zones de fleurs, à Itxassou, Arnéguy, ou Cambo.

Sans pollen et nectar, il n’y a pas de miel, et la ruche meurt.

Si vous voulez vous lancer en apiculture de loisir, Mikela propose des formations pour les particuliers.

Cliquer ici pour voir l'article et écouter le reportage
Pour voir plus d'articles sur l'actualité du monde apicole, n'hésitez pas à nous suivre sur Facebook !
Nouveau ! Suivez-nous aussi sur Instagram
api_distribution
POUR LES GOURMANDS
BEIGNETS AU MIEL
Ingrédients pour 6 personnes :
150g Farine
40g Sucre
5cl Lait
4 Petits oeufs
60g Beurre
Huile de friture
1 pincée Sel

pour le glaçage :
250g Miel
2cuil. à café Rhum


Étapes de préparation :

1. Versez le lait et 20 cl d’eau dans une casserole. Ajoutez le sel, le sucre et le beurre coupé en dés et faites chauffer tout en mélangeant.

2. Versez la farine en une seule fois et mélangez vivement sur feu doux, jusqu’à ce que la pâte se détache du fond de la casserole et forme une boule. Laissez tiédir. Ajoutez les œufs un à un en mélangeant bien entre chaque œuf.

3. Faites chauffer l’huile de friture. Prélevez des petites boules de pâte et plongez-les dans l’huile bien chaude. Laissez cuire environ 3 min, jusqu’à ce que les beignets soient dorés (procédez en plusieurs fois).
Une fois dorés, égouttez-les sur du papier absorbant puis placez-les dans un grand plat.

4. Faites chauffer le miel et le rhum dans une petite casserole. Laissez bouillir 2 min environ puis versez en filet sur les beignets.

Servez aussitôt.

Astuces et conseils pour Beignets au miel
Choisissez un miel à la saveur plus ou moins prononcée selon votre goût. Le miel de châtaigne est très particulier. Celui d'oranger et le mille fleurs conviennent parfaitement à la pâtisserie.

Vérifiez la température de l'huile en y plongeant un brin de persil. Lorsque des bulles serrées se forment autour de la tige, l'huile a atteint 175 °C. Vous pouvez alors commencer la friture.

Crédits : auteur recette des beignets facile : Béatrice Vigot Lagandré
Cliquer pour voir la recette
Téléchargez ici notre catalogue 2019/2020
VOUS AIMEZ NOS ACTUS, NOS INFOS, NOS NOUVEAUTÉS ?
www.apidistribution.fr
05 56 39 75 14
#UNSUBSCRIBE#