Err

Tout pour l'apiculture
Si vous ne parvenez pas à afficher cette lettre d'information correctement, cliquez ici pour l'ouvrir dans votre navigateur.
Lettre d'information n° 91
Octobre 2021
PROMOTIONS
PIEGE A FRELONS ASIATIQUES VESPACATCH DE VETOPHARMA RECHARGE ATTRACTIF 10ML POUR PIEGE A FRELONS ASIATIQUES TEINTURE MERE DE PROPOLIS PROPOLIA 30ML ENERGIE VITALE DE PROPOLIA POT 120GR
3.40 €0.72 €14.50 €14.00 €
3.06 € TTC 0.65 € TTC 13.05 € TTC 12.60 € TTC
PROTEINES+ PREMIUM COMPLEMENT ALIMENTAIRE POUR ABEILLES 850GR HUILES ESSENTIELLES PREMIUM COMPLEMENT ALIMENTAIRE POUR ABEILLES 10ML SIROP DE NOURRISSEMENT POUR ABEILLES BUTIFORCE - BIDON DE 15KG SIROP DE NOURRISSEMENT POUR ABEILLES BUTIFORCE - BIDON DE 25KG
14.50 €11.10 €22.80 €33.50 €
13.05 € TTC 9.99 € TTC 20.52 € TTC 30.15 € TTC
VAREUSE AVEC VOILE ANGLAIS AMOVIBLE TAILLE S VAREUSE AVEC VOILE ANGLAIS AMOVIBLE TAILLE M VAREUSE AVEC VOILE ANGLAIS AMOVIBLE TAILLE L VAREUSE AVEC VOILE ANGLAIS AMOVIBLE TAILLE XXL
53.50 €53.50 €53.50 €53.50 €
48.15 € TTC 48.15 € TTC 48.15 € TTC 48.15 € TTC
LES TRAVAUX DU MOIS
Dans la ruche...

Le temps se rafraîchit (10 à 15° en moyenne) et devient pluvieux. Les gelées nocturnes font leur apparition dans certaines régions.
C’est la fin des floraisons mellifères, excepté pour les callunes, le lierre et les arbousiers qui restent des ressources de dernier moment.
La colonie se prépare à affronter l’hiver, les jeunes abeilles n’ont plus d’activités et consomment pollen et couvain ouvert. Ce dernier est notablement réduit, tout au plus 2 cadres dans une ruche 10 cadres.
Les abeilles vont vivre au ralenti et se regrouper au centre de la ruche, en « grappe ».

Au rucher...

- Rassembler des colonies faibles
- Choisir et semer les semis d'automne des plantes méllifères
- Préparer l’hivernage : réduire les entrées (à 10 mm), poser une pierre sur le toit pour éviter qu'une bourrasque l'emporte, vérifier la solidité de l'ensemble de chaque ruche.
- La (dernière) visite d’automne par beau temps : retirer les lanières anti-varroa, noter les réserves de chaque ruche, examiner la ponte. Si celle-ci est suffisante, prévoyez un nourrissement stimulateur.
- Remplacer le couvre-cadres par un nourrisseur couvre-cadres, permettant d’intervenir rapidement en cas de nourrissement.
- Peser les ruches et noter les poids.
- Consigner toutes vos interventions et observations dans votre registre d’élevage.

© EXTRAIT DE "L'Apiculture mois par mois" de Jean Riondet
En savoir plus en lisant "L'Apiculture mois par mois" de Jean Riondet
LES NOUVEAUTÉS
CAGE A MARQUER SUR CADRE MOULE À BOUGIE :
BOULE NOËL DÉCORATIVE
MOULE À BOUGIE :
MAISON DE NOËL
MOULE À BOUGIE :
SAPIN DE NOËL À CHEVRONS
1.90 € TTC 22.30 € TTC 44.60 € TTC 30.80 € TTC
PRÉPARER NOËL...
PRESENTOIR CARTON ONDULÉ
POUR 3 POTS DE 125G
EMBALLAGE CADEAU
MOTIF ABEILLES
ROULEAU 120M
MOULE À BOUGIE
ÉTOILE
SAC VITRINE GM
22X28 CM
1.70 € TTC 47.50 € TTC 40.40 € TTC 0.90 € TTC
INFORMATIONS DU SECTEUR APICOLE
Nous vous annonçons avec plaisir que l'édition 2021 du Concours des Miels de Nouvelle-Aquitaine se déroulera dans les Landes le mercredi 17 novembre au Domaine de Bouhémy à Solferino (40210).
Cette 12ème édition du Concours régional des Miels sera conduite en partenariat avec le Concours Saveurs Nouvelle-Aquitaine.
L'équipe de l'ADA Nouvelle-Aquitaine et de l'AANA vous convie donc à participer à l’évènement en tant que membre de jury.
Le jury est ouvert à tout consommateur, apiculteur, connaisseur du miel ou spécialiste du goût intéressés par l'évènement et désireux d’apporter son appréciation aux miels présentés. Habituellement plus de 50 jurés mettent leurs papilles au service de la dégustation des miels !

Pour offrir aux jurés de bonnes conditions de dégustation et éviter tout risque sanitaire un maximum de mesures d'hygiène et de distanciations sociales seront mises place ; le passe sanitaire ou un test valide de moins de 72h sera demandé.
Le programme de la journée sera communiqué prochainement, les jurés seront conviés de préférence le matin mais avec une possibilité d'une session de dégustation l'après-midi en fonction du nombre d'échantillons présentés au Concours.

Accessibilité : 10 mins de la Gare de Labouheyre et de la sortie 16 de l'autoroute A64

Dans l’optique d’une gestion optimale des inscriptions, merci de retourner votre réponse en complétant les informations ci-dessous, au plus tard le 20 OCTOBRE ( [email protected] , 06.80.06.82.66)

Je souhaite être membre du jury du Concours des Miels 2021 à Solferino, le 17 novembre 2021 :
Nom :…………………………………………………………………………………………….
Prénom : ……………………………………………………………………………………….
Organisme/exploitation :..….……………………………………………………………
Adresse : ..………………………………………………………………………………………
Tél : …..…………………………………………………………………………………………..
Mail : ……………………………………………………………………………………………..

Je participe également au concours en tant qu’apiculteur et j’ai proposé des miels à la dégustation : oui / non
Je serai intéressé(e) par une initiation à la dégustation des miels et par une première prise en main des fiches de notation la veille du concours : oui / non (inscriptions dans la limite des places disponibles)

N’hésitez pas à contacter l'équipe de l'ADA Nouvelle-Aquitaine pour toute information complémentaire ainsi qu'à transférer ce message dans vos réseaux ! Nous espérons vous retrouver nombreux pour déguster, échanger et médailler les meilleurs miels de la récolte 2021. Pour rappel, la participation au jury du concours se fait de manière bénévole.

Toutes les informations sur le Concours (en cliquant ici)

En espérant vous compter parmi nous,

L'équipe de l'ADA Nouvelle-Aquitaine et de l'AANA
VU DANS LA PRESSE OU SUR LE WEB
La FNOSAD publie un document complet consacré à varroa.

Document à télécharger ICI.
À quoi correspond le « Rémunérascore » qui pourrait être étiqueté sur les aliments ?

Après le Nutriscore, voici le “Rémunérascore” ! Il s’agit d’un nouvel étiquetage que les parlementaires étudient actuellement et qui pourrait bientôt faire l’objet d’une expérimentation. Son objectif sera d’informer les consommateurs à propos de la rémunération des agriculteurs.

Évaluer la rémunération des agriculteurs
Tout le monde connaît le Nutriscore, ce système à cinq couleurs pour autant de valeurs allant de A à E. En place depuis 2016, ce système a pour objectif de permettre aux consommateurs de faire le choix de produits plus sains. De manière plus générale, le but est de participer au recul de certaines maladies telles que le diabète et l’obésité. Désormais, les parlementaires de la majorité souhaitent l’arrivée d’un nouvel étiquetage : le Rémunérascore, comme l’explique Ouest France dans un article du 18 juin 2021. D’une autre nature que le Nutriscore, le Rémunérascore est un système d’étiquetage délivrant une note à chaque produit en fonction de la valeur qui revient à l’agriculteur à l’origine ou ayant participé à l’élaboration du produit.

...
Voir la suite de l'article en cliquant ici
Résultats de la 2e enquête exclusive de BPCE L’Observatoire sur l’agriculture et la viticulture

L’agriculture française connaît aujourd’hui des transformations profondes. A travers une enquête menée auprès de 1 359 agriculteurs et viticulteurs en février-mars 2021, BPCE L’Observatoire propose un décryptage de ces tendances et de la manière dont évoluent les modèles agricoles, dessinant l’agriculture de demain.

Premier constat, l’impact de la crise sanitaire a été paradoxal pour le secteur agricole. Si d’un point de vue macroéconomique l’agriculture française a été relativement épargnée par la crise, les exploitants sont 51 % à estimer qu’elle a eu un impact négatif sur l’ensemble de la filière (15 % perçoivent au contraire un effet positif). Une divergence qui s’explique en grande partie par une exposition différente aux conséquences de la crise : là où certains secteurs, comme les céréales ou la viticulture, ont été pénalisés par la désorganisation des échanges internationaux ou des problèmes de main d’œuvre, d’autres ont pu maintenir voire développer leur activité, notamment en circuit court.

Au-delà des enjeux économiques, les agriculteurs et viticulteurs sont confrontés à des enjeux sociétaux qui illustrent la place croissante de l’agriculture dans le débat public, en tant qu’acteur essentiel de la préservation de l’environnement, mais aussi en tant que levier critique de l’indépendance alimentaire, dont l’importance s’est manifestée pendant la crise sanitaire. Les agriculteurs et viticulteurs apparaissent à l’écoute de la société et ont une conscience forte de ces enjeux : 67 % déclarent tenir compte du changement climatique dans leur système de production et 10 % l’envisagent d’ici à cinq ans. Parmi les éleveurs, 70 % tiennent compte de « la pression sociétale sur le bien-être animal » et 37 % de « la baisse de la consommation de viande ». Les enjeux portés par le « plan protéines » du gouvernement suscitent une large adhésion (autour de 60 %) chez les secteurs les plus concernés, à savoir la polyculture-élevage et les producteurs de légumes.

CLIQUEZ ICI POUR VOIR LA SUITE DE L'ARTICLE
Biodiversité : pourquoi il faut aller voir « Être avec les abeilles » au cinéma

« Être avec les abeilles », c’est une heure trente d’émerveillement. Une heure trente pour tout savoir sur ces formidables insectes pollinisateurs. Pour apprendre à les aimer un peu plus. Et à travailler avec la nature pour préserver cette biodiversité qui nous fait vivre Une heure trente pour commencer à changer le monde...

Partout dans le monde, les abeilles se meurent. Mais que savons-nous vraiment d'elles ? Le documentaire Être avec les abeilles, qui sort en salles le 1er septembre, est un excellent moyen de le vérifier. Futura l'a vu pour vous et vous l'assure, cette heure et demie que vous y passerez ne sera pas perdue !

Car, faut-il le rappeler, depuis quelques années, les abeilles disparaissent. Victimes, elles aussi, de notre désinvolture. Elles meurent au contact des pesticides. Mais elles souffrent aussi -- et peut-être même, surtout -- d'être privées de fleurs des champs et d'autres arbres mellifères à butiner. Une problématique prise à bras le corps par cette dame que l'on découvre dans le film. Une abeille morte dans une main et une fleur sauvage dans l'autre, elle raconte comment elle a expliqué à des décideurs qu'elle tenait là à la fois le problème... et la solution ! Une bien belle manière de les convaincre de planter des fleurs sauvages le long des autoroutes de la région.

CLIQUEZ ICI POUR VOIR LA SUITE DE L'ARTICLE

Pour voir plus d'articles sur l'actualité du monde apicole, n'hésitez pas à nous suivre sur Facebook !
Nouveau ! Suivez-nous aussi sur Instagram
api_distribution
POUR TOUS LES GOURMANDS
Crème brûlée miel pistaches
Une recette de dessert maison par La cuisine de Yolande
Temps de préparation: <15 minutes
Temps de cuisson: 1h
Difficulté: Facile
Ingrédients (6 personnes):
70 G de miel
50 Cl de crème liquide,
5 Jaunes d'œufs,
40 G de sucre,
80 G de pistaches,
5 Cuill à s de cassonade.

Préparation:
Mélangez 70 g de miel avec 15 cl de crème liquide chaude.
Fouettez 5 jaunes d'œufs avec 40 g de sucre.
Incorporez les pistaches mixées, la crème au miel puis 35 cl de crème liquide.

Répartissez ce mélange dans 6 petits plats à crème brûlée.
Faites cuire env. 1h au four préchauffé à 120°. Laissez refroidir. Poudrez de 5 cuil. À s de cassonade.
Dorez au chalumeau ou sous le gril du four chaud. Source cuisine actuelle.

Source: Recette de Crème brûlée miel pistaches (www.lesfoodies.com)
VOUS AIMEZ NOS ACTUS, NOS INFOS, NOS NOUVEAUTÉS ?
www.apidistribution.fr
05 56 39 75 14
#UNSUBSCRIBE#